Home Actualités ‘’Depuis le passage de Kiridi Bangoura aux GG, je lis des postes...

‘’Depuis le passage de Kiridi Bangoura aux GG, je lis des postes qui disent que le mec est un bon COMMUNIQUANT’’, Suley Thiângel

50
0
SHARE

‘’Je voudrais dire ici qu’il y a une différence fondamentale entre un communiquant et un homme qui a une facilité et une aisance à s’exprimer. Un communiquant est un stratège, qui réfléchit et propose une stratégie pour obtenir l’adhésion de sa cible à un point de vue.
Cette quête d’adhésion à une opinion est par ailleurs le point de césure entre le communiquant et le journaliste. Celui-ci a pour objectif, l’essence même de son métier est d’informer, de poser le fait dans son plus simple habit, dans sa pure nudité je devrais dire, en prenant une distance avec le réel présenté. Il laissera ainsi le choix à son destinataire de se construire sa propre opinion.
Le communiquant lui, par une stratégie de persuasion, d’argumentation, voire de manipulation, cherche à influencer son récepteur, afin que celui-ci n’ait pas d’autre choix que d’accepter le point de vue de l’émetteur qu’il est. Ça marche ou ça marche pas, ça c’est une autre paire de manche.
Pour revenir à notre Kiridi, on doit reconnaître que c’est bon orateur, voire même un tribun. Mais sa capacité de convaincre ne fait de lui un communiquant. L’orateur qu’il est peut être un maillon dans la chaîne de communication, un élément dans le dispositif stratégique du communiquant. Communiquant est une profession, fondée sur une démarche scientifique, qui a son objet propre et sa méthodologie.

Il faut qu’on apprenne à distinguer les choses et à ne pas donner des titres de façon fantaisiste aux gens qui ne les ont pas acquis. C’est la même bêtise qui a fait affubler les auditeurs qui défendent les partis politiques dans les radios de communiquant. C’est une insulte à ceux qui sont allés dans les écoles ou à l’université pour apprendre à exercer ce métier. Kiridi parle bien. Il est convaincant. Mais il n’est pas communiquant. Il est sociologue. Qu’on se le dise!

Les gens font trop d’amalgames dans notre pays. Sciemment très souvent. Et ceux auxquels on donne ces titres laissent faire. Parce que cela flatte leur égo. Et ils en profitent pour frimer. Sinon lorsqu’on t’attribue un titre que tu n’as pas, il faut avoir l’honnêteté intellectuelle de le réfuter. Mais c’est le premier lieu de la duperie, de la tricherie auxquelles ils vont prendre goût et autour desquelles ils vont construire une grande partie de leur carrière, fondée sur le mensonge et la manipulation’’, Suley Thiângel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here