Home Actualités Déclaration du gouvernement relative aux échauffourées survenues dans la capitale

Déclaration du gouvernement relative aux échauffourées survenues dans la capitale

94
0
SHARE

Déclaration du gouvernement relative aux échauffourées survenues dans la capitale

Le Gouvernement, sous la présidence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr. Ibrahima Kassory Fofana, a tenu une session extraordinaire du Conseil Interministériel ce Jeudi 8 novembre 2018 avec un seul point inscrit à l’ordre du jour: La sécurité des citoyens et de leurs biens à un moment où le pays est confronté à des émeutes politiques récurrentes et de nombreuses tentatives de remettre en cause l’ordre public, la paix, et la sécurité dans la cité. Le Conseil a été informé des échauffourées, ayant opposé les forces de maintien d’ordre à des groupes de jeunes qui, sous le prétexte de l’appel à la ville morte lancé par l’opposition, se sont livrés à des actes de violence, d’agression de paisibles citoyens et de vandalisme dans la banlieue de Conakry. Fort malheureusement, les affrontements qui ont suivi ont causé d’importants dégâts matériels et provoqué surtout la mort de trois (3) personnes dont un policier dans l’exercice de ses fonctions. Le Conseil a déploré et condamné fermement la mort d’innocents citoyens pendant toutes les manifestations et insisté pour qu’à la fois la vérité soit connue de tous à propos de ces drames à répétition et a interpellé la justice pour mettre fin à ce cycle funeste qui affecte la crédibilité de l’Etat et l’honneur de notre pays. Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a rappelé au Conseil les directives du Chef de l’Etat, Professeur Alpha Condé, relative à la conciliation responsable des droits et des libertés reconnus aux citoyens avec l’impératif de préserver l’ordre public, la sécurité des personnes et de leurs biens, sur toute l’étendue du territoire national. Le Conseil qui a rappelé que la vie des citoyens est sacrée, a unanimement condamné la violence sous toutes ses formes, d’où qu’elle vienne, ainsi qu’il a regretté les propos et actes de défiance à l’encontre de l’Etat, des Institutions de la République, des forces de défense et de sécurité. Le Gouvernement s’incline pieusement devant la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires pendant les manifestations non autorisées et exhorte la justice à diligenter les enquêtes pour situer toutes les responsabilités dans la commission des crimes afin que toute personne qui en serait l’auteur ou le commanditaire, qui qu’elle soit, soit punie conformément à la loi. A cet égard, le gouvernement a invité la justice à examiner, avec célérité et détermination, tous les dossiers en instance et à ouvrir et mener des enquêtes sérieuses pour toutes les affaires criminelles à elle soumise. En attendant, au nom du Chef de l’Etat, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a exprimé la compassion et la solidarité du gouvernement de la République avec les familles des victimes et rassure l’opinion nationale et internationale que l’Etat sera à leurs côtés pour les assister dans cette épreuve et surtout veillera à ce que la lumière soit faite sur tous les drames, que justice soit rendue à tous pour que plus jamais ça en Guinée. Enfin, le gouvernement réitère son appel à la retenue et au calme à tous les acteurs et réaffirme toute sa disponibilité et sa volonté à résoudre par le dialogue et la concertation tous les problèmes qui se posent à la nation, le dialogue dont les conditions de confiance et de sérénité doivent être réunies avec le sens de la responsabilité et du patriotisme de chacun et de tous, et tout cela dans le respect de l’Etat de Droit et des Lois de la République.

La Cellule de Communication du Gouvernement

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here