Home A LA UNE Attaque contre la famille du journaliste Alpha Oumar Diallo menacé de mort...

Attaque contre la famille du journaliste Alpha Oumar Diallo menacé de mort !

37
0
SHARE

Dans la matinée du vendredi 16 novembre dernier, des visiteurs indésirables ont fait irruption dans la maison privée du journaliste, sise à Dar-Salam 2, commune de Ratoma à Conakry. Sur leur passage, à l’entrée de la cour, tout un spectacle de fracas de cailloux, d’éclats de verres et d’ustensiles de cuisine.

C’est l’image visible des représailles contre le journaliste Alpha Oumar Diallo, directeur de publication du site Aminata.com. A l’intérieur de l’appartement d’une chambre et salon qu’occupe le couple de journalistes, les visiteurs ont tout mis sens dessus dessous. Télévision renversée, canapés cassé, même le vélo d’Amadou, leur enfant de deux ans et demi n’a pas échappé à la furie des visiteurs.

Mariama Dalanda Bah est la veuve du propriétaire des lieux. Elle témoigne du passage de ces visiteurs qu’elle qualifie de loubards : « Ils sont venus ouvrir violemment le portail de la cour. J’avais cru à une attaque à main armée. Ils sont entrés de force au domicile de mon locataire et ils ont tout gâté ». Fatoumata Binta Diallo est l’épouse du journaliste incriminé.

Elle raconte, larmes aux yeux : « Depuis la publication de l’audio sur Mme Halimatou Dalein, je ne respire plus. Ma vie est devenue un enfer. Je n’ose même plus sortir, à plus forte raison m’aventurer au marché. J’ai même été obligée de quitter ici pour vivre chez mon oncle. Maintenant voilà ce qu’ils nous ont fait encore ». Binta est régulièrement invectivée comme « l’épouse du journaliste qui a publié l’enregistrement audio contre Halimatou Dalein».

Alpha Oumar exprime quant à lui sa déception de voir ses proches stigmatisés alors qu’ils ne sont pas les auteurs de la publication incriminée. « Franchement, je croyais que les menaces et les tentatives d’intimidation allaient se limiter à ma personne. Je le dis et je le répète : j’assume. Je regrette seulement que des personnes anonymes menacent ma femme et puis se permettent d’insulter mon papa qui est âgé de plus de 70 ans. Ces deux-là n’ont rien à avoir avec la publication.

C’est moi et moi seul l’auteur. J’assume ce que j’ai fait, mais de grâce il faut épargner mon vieux papa et mon épouse qui ne sont ni près ni loin associés à cette publication », plaide Alpha Oumar qui fait l’objet de menaces de mort. Récemment, la Rencontre africaine de défense des droits de l’homme (RADDHO) a déploré les menaces de mort dont est victime le journaliste et des animateurs de l’émission les Grandes Gueules (GG) de la radio Espace FM.

Par D. Alpha (Le Populaire)