Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 20/04/2018 et il est => 01 h 23mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



Mali : IBK confirme le retour d’Amadou Toumani Touré ce dimanche à Bamako le 23/12/2017 à 15h42

Le président malien a annoncé ce vendredi que son prédécesseur Amadou Toumani Touré rentrerait dimanche à Bamako. Renversé par un coup d'État en 2012, ATT vivait à Dakar depuis plus de cinq ans.

L’information est désormais officielle : Amadou Toumani Touré sera bien dimanche 24 décembre à Bamako. S’exprimant ce vendredi lors de la cérémonie de lancement de la Journée nationale des communes, le président Ibrahim Boubacar Keïta. (IBK) a confirmé le retour au Mali de son prédécesseur, ATT, installé à Dakar depuis qu’il a été renversé par la junte d’Amadou Haya Sanogo, en mars 2012.

« Le moment est venu de dire à notre jeune frère Amadou Toumani Touré de revenir au Mali. Il a quitté le pouvoir de manière légale […] C’est pourquoi, au nom du Mali, je l’ai décidé. Je dis : ‘Mon cher cadet, il est temps de revenir, le climat me semble favorable’ […] Il est temps que nous dépassions les petites passions. Le Mali d’aujourd’hui a besoin de cela », a déclaré IBK.
Déjeuner chez IBK

Le chef de l’État malien a précisé qu’il allait envoyer l’avion présidentiel à Dakar pour « ramener » son prédécesseur au Mali. Selon une de ses proches, ATT doit atterrir dimanche aux environs de 10 heuresà Bamako, avec son épouse Lobbo Touré. Le couple ira ensuite directement déjeuner au domicile personnel d’Ibrahim Boubacar Keïta, dans le quartier bamakois de Sébénikoro.

Un temps menacé de jugement pour « haute trahison » devant la Haute cour de justice pour sa gestion de la rébellion touarègue, début 2012, Amadou Toumani Touré, 69 ans, a finalement été blanchi par l’Assemblée nationale en décembre 2016.

Maintes fois annoncé ces dernières années, son retour est aujourd’hui présenté par son entourage et celui d’IBK comme une mesure de réconciliation nationale. Il intervient surtout à quelques mois de la prochaine élection présidentielle, prévue en juillet 2018, et à laquelle il ne fait guère de doutes qu’IBK se représentera.
Jeune Afrique


[Retour]

Partager l'article