Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 22/07/2018 et il est => 02 h 53mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



"Malgré le service mal rendu, l’Etat accepte de payer chaque mois à la SEG 7 500 000 000 Gnf...",Saa Malick Diakite le 31/12/2017 à 12h28

AFFAIRE SEG : DES MILIARDS DE FRANCS GUINEENS POURQUOI ?

 

On en sait un peu plus sur les fonds alloués à la Société des Eaux de Guinée SEG.

Selon nos sources d’informations, malgré le service mal rendu, l’Etat accepte de payer chaque mois à la SEG 7 500 000 0"00 GNF. Donc une subvention qui ne dit pas son nom. 

 

A cela s’ajoute des milliards de nos francs que l’Etat paye pour les fonds de contrepartie des projets en cours et les différentes exonérations sur les achats notamment les produits pétroliers.

 

Parlant des achats sans pièces justificatives évalués à plus de 68 000 000 000 GNF, nos sources soutiennent qu’au regard des procédures de gestion dans toutes entreprises ou sociétés sérieuses, ce phénomène est purement et simplement un détournement. Il faut tout de même reconnaître l’audace du 1erDirecteur Général Adjoint de la SEG qui, à travers une lettre adressée au Président de la République, a mis au grand soleil cette pratique qui était cachée et protégée par M. Mamadou Djouldé Diallo, malgré les différentes interpellations du commissaire aux comptes qui est la structure mandaté pour évaluer et certifier les états financiers de la SEG.

 

 

Face à ce scandale financier opéré par certains cadres véreux de la SEG, des inspecteurs du département des finances ont été envoyé plus de 36 jours après le déclenchement de cette affaire pour y faire la lumière. Avec un tel retard accusé dans l’envoie de ces inspecteurs à la SEG, l’on peut dire que les auteurs de cette pratique peu orthodoxe ont eu assez de temps pour falsifier, modifier voir supprimer carrément des fichiers qui pourraient sérieusement les compromettre.

 

De toute façon, il est important d’interpeller ces inspecteurs sur l’importance et le grand enjeu de leur mission dans ce problème de détournement à la SEG. Ils doivent surtout penser à nos pauvres mamans, sœurs, épouses qui, souvent sont débouts toute la nuit pour attendre l’eau au robinet qui malheureusement ne vient pas parfois. Que dire de ceux de nos concitoyens qui manquent d’eau potable et qui sont régulièrement exposés à plusieurs maladies ? Par ailleurs, il convient de rappeler aux inspecteurs actuellement en mission à la SEG qu’une contre inspection peut être menée à tout moment par des inspecteurs d’Etat eu égard de ce problème de détournement qui tient à cœur au Président de la République car il en a été personnellement saisi. 

 

Pourtant, l’Etat investit des milliards de nos francs chaque mois qui peuvent bel et bien donner de l’eau aux guinéens mais fort malheureusement ces fonds sont utilisés à l’entretien de leurs familles à l’étranger, constructions et achats de villas en Guinée et à l’extérieur. Avec ces détournements réguliers et ces dépenses sans pièces justificatives, on peut dire sans risque de se tromper que le manque d’eau dans nos robinets est dû tout simplement à la mauvaise utilisation des fonds alloués à la SEG. 

 

Faut-il rappeler que la SEG reçoit tous les mois 12 à 13 milliards de nos francs ? Malheureusement aucun investissement n’est fait pour améliorer la desserte en eau potable et ces cadres opportunistes ne font rien pour aider le gouvernement, surtout le président de la République à satisfaire les guinéens dans ce domaine crucial.

Les auteurs de ces détournements semblent avoir oublié que L’EAU C’EST LA VIE.

Nous y reviendrons…

 

Saa Malick Diakite


[Retour]

Partager l'article