Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 20/04/2018 et il est => 01 h 15mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



" l’occasion du nouvel an, je suis très heureux de vous souhaiter une excellente année 2018", Cellou Dalein le 01/01/2018 à 08h40

Guineens et Guineennes,

Mes chers compatriotes,

À l’occasion du nouvel an, je suis très heureux de vous souhaiter une excellente année 2018 et de vous adresser mes vœux les meilleurs de santé et de prospérité.

J’adresse aussi mes vœux fraternels de réussite à nos compatriotes de la diaspora et aux étrangers résidents dans notre pays.

Je souhaite un prompt rétablissement à nos malades. Je salue la mémoire de nos disparus notamment ceux arrachés à notre affection au cours de l’année écoulée. Je joins mes prières aux vôtres pour le repos de leurs âmes.

A notre vaillante armée, engagée au service de la paix en Afrique, tous mes vœux ! Je prie pour le repos éternel de nos soldats tombés au champ d’honneur. Je réitère mes condoléances aux familles endeuillées auxquelles je renouvelle toute ma solidarité et tout mon soutien. La nouvelle République pour laquelle nous nous battons ne les oubliera pas.

J’ai une pensée profonde pour les milliers de jeunes Guinéens qui ont fui le chômage, la précarité, les violations récurrentes des droits humains et des libertés fondamentales et qui se retrouvent aujourd’hui en détresse dans les marchés aux esclaves de Lybie ou au large de Lampedusa. Je les invite à revenir au pays, se battre avec nous pour l’avènement d’une Guinée prospère et juste, soucieuse de l’avenir de ses enfants.

Aux orphelins et aux orphelines du virus Ebola qui a fait tant de ravages dans notre pays, vous êtes au cœur de mes préoccupations et vous méritez de bénéficier de l’attention et de la solidarité de la nation.

J’adresse enfin très humblement à la Guinée, notre cher pays et à tous ceux qui y vivent, mes souhaits d’une année pacifique faite d’esprit de concorde et de réconfort matériel et moral.

Mes chers compatriotes,

Nos fêtes de fin d’année ont encore une fois hélas, un arrière- goût de deuil. L’assassinat des jeunes élèves Souleymane Diakité et Saifoulaye Bah lors de la grève des enseignants, prouvent à suffisance, le recul incessant de notre pays en matière de libertés publiques et de droits humains. Encore une fois, il n’y aura ni enquête ni procès, ni dédommagement matériel et moral. Comme il n’y en a point eu pour Zakariaou Diallo, Mme Sayon Camara et les nombreuses autres victimes des manifestations politiques et syndicales.

Que faire d’autre que lutter et lutter encore devant un régime qui tue, qui affame, qui ségrégue ; un régime qui oublie de soigner et d’éduquer ; un régime cynique qui n’a aucun égard pour la veuve et l’orphelin ? Un régime qui n’a aucun respect pour la parole donnée ? Pourtant l’accord politique du 12 octobre était un engagement ferme. Mais nous constatons que l’indemnisation des victimes des violences politiques n’a pas commencé, aucune enquête pour identifier les auteurs n’a été ouverte, la discussion du projet de loi sur la CENI n’a pas commencé et la Haute Cour de justice n’est pas mise en place.

Mais, l’inlassable combat que mène notre peuple pour l’instauration de l’Etat de droit et d’une démocratie apaisée finira bientôt par aboutir.

Chers compatriotes,

2017 a largement dépassé 2016 sur le plan de la misère et du désespoir. Vous vous doutez bien qu’à ce compte-là, 2018 sera bien pire encore. L’ennui avec Alpha Condé, c’est que seuls l’insécurité, la corruption et le prix des denrées de première nécessité affichent une courbe de croissance régulière. Alpha Condé n’avait-il pas promis de fixer le prix du riz à 25000 francs le sac de 50 kilos ? Nous l’achetons aujourd’hui à 10 fois plus.

Chers compatriotes,

Vous le savez tous, la Guinée n’a jamais été aussi corrompue que sous le régime d’Alpha Condé. Et cette corruption s’aggrave d’année en année. Selon le dernier classement des pays par degré de corruption dans les affaires publiques, la Guinée occupait le 142 ème rang en 2015. Elle est descendue au 147ème rang en 2017. Un recul de 5 places ! Elle est ainsi dans le groupe des 29 pays les plus corrompus du monde.

Chers compatriotes,

Disparitions et meurtres, kidnapping et justice populaire, la question sécuritaire n’aura jamais été aussi préoccupante dans notre pays. Le kidnapping avec payement de rançons est une forme de criminalité que le pays n’avait jamais connue. Plus d’une douzaine d’opérateurs économiques en ont été victimes ces derniers mois. A l’heure qu’il est, Elhadj Abdourahmane Diallo, âgé de 82 ans, est depuis bientôt un mois entre les mains de ses ravisseurs qui exigent une rançon de loin supérieure à ses moyens. Visiblement, rien n’est fait pour démanteler ces réseaux et mettre un terme à ces nouvelles formes de banditisme et de crime organisé.

Nous savons tous que la défaillance de l’Etat est à l’origine de cette insécurité galopante. C’est comme s’il a complètement démissionné de son rôle régalien de protection des citoyens et de leurs biens.  L’UFDG, une fois aux commandes, s’attachera à mettre un terme à cette insécurité ambiante notamment par la mise en œuvre d’une politique efficace de formation, de motivation et d’équipement des forces de sécurité.

 


[Retour]

Partager l'article