Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 23/08/2017 et il est => 00 h 34mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



Tiken Jah Faolly débourse 27.000 euros pour la construction d'une école à Télimélé le 08/05/2012 à 15h21
Le reggaeman panafricaniste Tiken Jah Fakoly a animé le samedi 5 mars à Conakry, un point de presse à Conakry pour parler de son projet dénommé ‘’Un concert, une école’’, a constaté Conakryinfos.
Dans son exposé, l’artiste a largement parlé de son projet qui, selon lui, a pour vocation essentielle de conscientiser les petits africains avant de rappeler les conditions d’octroi du marché de construction des écoles que réalise ce projet à travers le continent africain.
« Un concert, une école est un projet que j’ai toujours ambitionné pour l’Afrique et que je réalise maintenant il y a quelques années ; en vue d’impulser à ce continent une dynamique à travers l’éducation de ses fils.
Le projet a réalisé une école en Côte d’Ivoire, rénové une autre ; au Mali, la même chose ; on a fait une école au Burkina. Et aujourd’hui, je suis en Guinée pour rencontrer les autorités de l’éducation nationale pour identifier le site qui doit accueillir cet édifice et éventuellement, parler des modalités d’octroi de ce contrat », a expliqué Tiken.
« Etant moi-même dénonciateur de la mal gouvernance, artisan de la démocratie et éveilleur d’esprits, j’ai toujours demandé aux autorités des différents pays où le projet est passé, que le contrat soit donné suite à un appel d’offres.
Ce n’est pas la Guinée qui fera exception à cette règle. Et aucun ministre ne donnera le marché à celui-ci ou à cet autre parce que tout simplement c’est un cousin, un neveu ou parce qu’il entretient des relations privilégiées avec ce dernier, a-t-il rassuré.
Aussi, le reggaeman panafricaniste a abordé la question de démocratie encore en souffrance dans la presque totalité des Etats africains avant d’inviter les Guinéens à œuvrer pour la consolidation de la jeune démocratie au pays.
« Il n’y a pas de démocratie s’il n’y a pas de stabilité.
Et sans la stabilité, il ne pourrait y avoir d’investisseurs : c’est donc dire que c‘est elle qui rassure les investisseurs.
Or, aucun pays au monde ne peut évoluer à vase clos ».
« Voyez tout près de nous, au Mali (autrefois cité comme référence en matière de démocratie en Afrique) qui, malheureusement a fait un bond de dix ans en arrière avec le coup d’Etat le plus insensé que je n’ai jamais vu ; survenu à moins de 37 jours des élections. Aussi il ne faut pas omettre la Guinée Bissau qui vient une fois encore faire honte à l’Afrique avec ce coup de force enregistré entre deux tours », a-t-il fustigé.
« A rangs dispersés, nous ne nous en sortirons jamais.
J’appellerai donc le peuple mature de Guinée à œuvrer main dans la main pour consolider la jeune démocratie en Guinée. Car, quand nous serons unis avec 54 Etats, ça va faire mal, et très mal », a invité Tiken.
A en croire Tiken, ce projet qui a commencé en Afrique occidentale, s’étendra sur tout le continent tant qu’il ‘’maintient sa position de leader d’opinion et de porteur de la voix des sans voix’’.
Le projet ‘’Un concert, une école’’ bâtira cette infrastructure scolaire à Télimélé dans la région administrative de Kindia avec un coût de 27.000 euros sur fonds propre de l’artiste.
Il convient de rappeler que Tiken Jah Fakoly, suite à la venue au pouvoir de la junte militaire dirigée par Dadis, s’était rendu en Guinée pour leur dire d’honorer leur engagement vis-à-vis de leur feuille de route en 2009.
Et entre les deux tours de la dernière présidentielle ayant porté Alpha Condé à la magistrature suprême du pays, il a encore participé à Conakry au projet ‘’Tous Ensemble’’ initié par Malick Kébé ; et qui a regroupé une vingtaine d’artistes étrangers et guinéens autour d‘un seul sujet : véhiculer les messages de paix aux guinéens.
[Retour]

Partager l'article