Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 24/06/2018 et il est => 07 h 04mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



Quand la Féguifoot recrute un malfrat, Paul Put, comme coach du du Syli national ! le 03/03/2018 à 15h17

Même Toto le sait, le caractère vierge du casier judiciaire reste une condition sine qua non pour obtenir un emploi. Ce ne fut pas le cas lors du recrutement de l’entraineur belge Paul Put, qui a été engagé ce vendredi par la fédération guinéenne de football, pour diriger l’équipe nationale de Guinée de football.

En effet, le technicien flamand a un casier judiciaire chargé car en  juin 2014,  il avait été condamné à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bruxelles, pour avoir joué un rôle dans des matchs truqués entre 2004 et 2006, alors qu’il entraînait le club de Lierse. Et le 17 décembre 2015,  la cour d’appel de Bruxelles  a confirmé la même peine de deux ans de prison à l’encontre de M. Put, infligée en première instance en 2014, mais cette fois sans sursis.

Les juges, qui avaient ordonné l' »arrestation immédiate » de M. Put, avaient estimé que l’entraîneur belge avait permis à un homme d’affaires chinois de corrompre des joueurs du club de Lierse, lorsqu’il en était l’entraîneur.

Il avait été d’abord condamné à la radiation à vie pour avoir truqué des matches avant  que sa peine ne fût réduite à trois ans de suspension en appel.

Dans la foulée, la fédération jordanienne de football avec laquelle Put était engagé, a résilié son contrat.Put qui n’arrive plus à trouver du travail en Belgique courtise les fédérations de football africaines, moins exigeantes sur les  questions d’éthique (Gambie, Burkina, Kenya, Guinée).

Réputé cupide, l’homme n’a pas hésité un seul  instant d’abandonner «  pour des raisons personnelles » le 19 février dernier la fédération  Kenyane de football, qui l’avait embauché seulement  deux mois auparavant. Si la motivation du Belge à laisser tomber le Kenya  au milieu du gué pour la Guinée n’a été que l’argent, il est fort à parier que s’il obtient  demain une nouvelle offre plus alléchante, Put n’hésitera  pas de quitter le Syli national pour « des raisons personnelles ».
In Guineenews


[Retour]

Partager l'article