Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 19/04/2018 et il est => 11 h 54mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



Le Washington Post liste les 2000 mensonges du président Trump le 28/03/2018 à 12h26

Économie, impôts, environnement, politique étrangère et ingérence russe, Obamacare: le Washington Posta fait le décompte des 2000 mensonges de Donald Trump au cours de sa première année de mandat.
Fake news. En un an, Donald Trump, symbole de la politique "post-vérité", a proféré un peu plus de 2000 mensonges, contrevérités et autres approximations, selon un minutieux décompte du Washington Post. La première année de mandat du milliardaire a été rythmée par les faits alternatifs, quels que soient les thèmes abordés.
"Alternative facts"
Économie, impôts, environnement, politique étrangère et ingérence russe, Obamacare... la liste des affabulations de Donald Trump est aussi longue que variée. Parmi les boniments les plus souvent répétés - bien souvent sur Twitter - par le président des États-Unis, figurent de nombreuses affirmations ayant trait à l'économie: on ne compte plus les citations d'auto-congratulations du "commandant en chef", se félicitant par exemple du retour des emplois dans le secteur automobile, pourtant étranger à son administration.
Autre bobard seriné à l'envi: une baisse prétendument spectaculaire des impôts - dont Donald Trump prétend par ailleurs qu'ils sont les plus élevés dans un pays industrialisé, autre mensonge. En réalité, les coupes fiscales décidées par le président américain ne sont que les huitièmes plus fortes, loin derrière celles de Ronald Reagan, et même de Barack Obama.
40 contrevérités par semaine
Dernière spécialité de celui qui se considère comme "un génie parfaitement stable": le retournement de veste. Sur l'emploi par exemple, lorsque Donald Trump se félicite du niveau de chômage historiquement bas en invoquant des statistiques qu'il qualifiait "d'absurde" avant son élection, ou encore sur les marchés financiers, dont la reprise (surestimée) est aujourd'hui un "succès" quand elle n'était qu'une "bulle" sous la précédente administration.
Le rythme des craques de Donald Trump ne faiblit pas: sur la lancée de sa campagne présidentielle, le roi des postiches a énoncé jusqu'à 40 mensonges par semaine en août et décembre 2017. Record à battre pour 2018.
BFMTV


[Retour]

Partager l'article