Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 22/07/2018 et il est => 16 h 43mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



"Normalement on doit pas gérer un pays avec des dialogues politiques...", Cellou Dalein, ce samedi 7 avril le 07/04/2018 à 20h12

Assemblée Générale de l'UFDG, Ce samedi 07 avril 2018

 

Cellou Dalein president de l'UFDG devant ses militants. "Le débat continue dans les médias pour dire qu’il ne faut pas qu’on viole la loi,  mais la violation de la loi, c’est l’annulation ou la falsification des PV issus des urnes qui reflétaient fidèlement le choix des citoyens.

 

Si on viole la loi à ce niveau, C’est tout à fait légitime que l’opposition se mobilise pour exiger le respect du choix des citoyens.

 

Beaucoup d’entre vous s’interrogent est ce qu’on a raison d’aller rencontrer Alpha Condé parce qu’il est notoirement établi que les engagements qu’il prend ne sont jamais respectés.

 

Je pense que c’était bon de l’avoir fait dans la mesure où il y a beaucoup de guinéens de bonne foi qui ont souhaité qu’il y ait une solution négociée à la crise. 

 

Les religieux, le corps diplomatique, des personnalités étrangères, la société civil et tant d'autres.

 

Nous avons reçu les représentants de beaucoup d’institution avant d’aller rencontrer monsieur ALPHA CONDE. Nous sommes un pays dans lequel, Chaque année, il y a un dialogue politique. Normalement, on ne doit pas faire de dialogue politique; On ne peut pas gérer le pays avec des dialogues politiques. 

 

La loi est claire, l’organisation des élections ne doit pas dépendre de l’humeur du Président de la République, c'est du domaine de la loi. En élisant les gens, en installant les nouveaux élus dans les communes, à l’Assemblée, à la Présidence.

 

On sait que le mandat finis dans 5 ans ou plus ou moins. Mais, Alpha Condé n’a jamais organisé à bonne date les élections. Il n’a jamais voulu des élections crédibles.

 

Si on avait respecté les accords du 12 octobre 2016, est-ce qu’on aurait besoin de nous retrouver pour en parler? Si ce n’est pas du bluff, c’est du faux, de la mamaya pour gagner du temps", indique Cellou Dalein

 

Louis Diallo pour Focusguinee


[Retour]

Partager l'article