Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 23/06/2018 et il est => 06 h 05mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



Le ministre de la sécurité a tenu sa première assemblée hebdomadaire avec ses cadres, ce vendredi 8 mai le 08/06/2018 à 20h53

Nommé et pris la fonction tout récemment, le nouveau ministre de la sécurité et protection civile, Alpha Ibrahima Keira sa "Première Assemblée Générale Hebdomadaire’’ avec les cadres de son département, ce vendredi 8 mai, a constaté focusguinee.

 

Le nouveau ministre de la sécurité, a tout d’abord rappelé aux travailleurs du son  département les missions qui leur sont assignées, avant de préciser qu’il n’hésitera pas à mater les,  criminels, les bandits,  les kidnappeurs ainsi que les policiers délinquants qui rackettent les citoyens et   troublent le sommeil des Conakrykas.  

 

 ‘’Je rappelle les uns et autres sur la mission sacrée dans le domaine de la sécurité et de la protection civile. Afin que désormais cesse le grand banditisme dans le pays, la criminalité galopante que nous connaissons malheureusement, les kidnappings, les troubles à l’ordre public, la délinquance mais aussi la police qui doit respecter les citoyens, en refusant les pratiques qui ne font pas honneur au corps.

 

Voir le plus souvent que les citoyens dans leur mouvement, sont victimes de racket de la part de certains policiers indélicats. J’appelle aussi l’inspection générale de la police à fermer les bureaux pour aller sur le terrain pour jouer pleinement son rôle de polices, et nous remonter l’information sur les indélicatesses de certains agents des forces de l’ordre.

 

 Ces agents qui perturbent l’ordre public en lieu et place de certains malfrats et voyous. Mais aussi pour que les sanctions prévues par le code de la police soient appliquées sans état d’âme. Les commandants de groupes de peloton doivent comprendre leur mission afin de mieux encadrer les hommes et faire en sorte qu’il ait moins d’abandons de postes.

 

J’ai aussi le regret de constater que beaucoup d’agents qui sont parvenus à la fonction publique par le canal de la police et de la sécurité civile ont fait une porte d’entrée pour émarger sur le budget de l’Etat et aller dans d’autres services et ils continuent à percevoir leur salaire.

 

Je leur donne 48 heures pour rejoindre leurs unités et département pour reprendre les activités conformément aux engagements contractuels.

 

Louis Diallo pour focusguinee


[Retour]

Partager l'article