Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 19/07/2018 et il est => 06 h 01mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



Initié par le CNOSCG, Conakry a abrité un atelier sur l’asile et la migration, ce jeudi 28 juin le 28/06/2018 à 19h11

Le CNOSCG  a tenu un atelier d'identification des Activités prioritaires pour l'Elaboration du Plan d'action 2018- 2019 relatif à l'asile et migration en Guinée, ce jeudi 28 juin à Conakry.

Pour M. MACKY GUISSÉ, Chargé des questions de renforcement des capacités au bureau exécutif du CNOSCG, l’objectif de ce programme ce n’est pas de lutter contre la migration mais, c’est de faire en sorte que cette migration puisse être beaucoup plus légale.

‘’Vous savez le phénomène de la migration est devenu mondial et inquiétant. Pour cela, il faut un sursaut national voir même international.

 C’est pourquoi nous avons eu la proposition du bureau de HCR de Dakar qui nous a exposé cette problématique de cette nouvelle conception "AGILE ET MIGRATION MIXTE".

 

Donc la première expérience a été faite au Sénégal, la deuxième a été au Niger et la troisième expérience va être en Guinée. Quand ils sont venus en Guinée, ils ont vu que la société civile était l’interface la plus crédible avec laquelle, ils pouvaient développer ce programme. Ils ont des activités prioritaires qui vont avoir un impact positif sur cette problématique afin de changer un peu de mentalité. L’objectif ce n’est pas de lutter contre la migration mais c’est de faire en sorte que cette migration puisse être beaucoup plus légale où les personnes qui sont intéressées à cette question puissent avoir des répondants partout, ils seront.

Le CNOSCG qui est déjà une structure faîtière qui est représentée sur toute l’étendue du territoire est la mieux indiquée pour mieux piloter ce programme aujourd’hui. Ce programme s’intéresse aux guinéens migrants de départ et à l’arrivée donc ça concerne tout le monde parce que la Guinée est le principal pays de départ et un pays d’accueil. C’est pourquoi, la Guinée a été choisie parmi tant d’autres comme pays d’expérimentation. Donc, il fallait élaborer un plan d’action 2018-2019 pour que nous puissions nous programmer dans le temps avec nos partenaires dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme’’,  explique  MACKY GUISSÉ.

MAMADY KÉBÉ, chef de bureau Représentant de UHCR en Guinée a indiqué, à son tour, que cet atelier permettra d’harmoniser et essayer de mettre en commun toutes leurs connaissances sur cette problématique.

‘’Après cet atelier, nous allons partager des documents qui pourraient vous informer au maximum sur le contenu.

Ce présent atelier sera une occasion d’identifier des activités prioritaires pertinentes pouvant engager notre partenaire dans ce processus’’, précise-t-il.

Cet atelier permettra d’harmoniser et essayer de mettre en commun toutes nos connaissances sur cette problématique. Il permettra aussi d’avoir un ensemble d’activités qui pourront être planifiées dans la mise en œuvre pour la réalisation des objectifs du symposium de Dakar.

Après ce travail, la commission technique va se réfléchir sur les grandes actions qui vont être élaborées suite à ses différentes activités planifiées au cours des travaux de groupe. Et cette planification qui sera faite en dehors de cette salle qui va être partagée avec l’ensemble des participants. Au cours de cet atelier, il y aura 7 objectifs qui vont être transformés en projet.

 Donc on aura d’ici la fin de l’année prochaine pour faire la mise en œuvre des sept (7) projets, c’est la première étape du programme.

 La deuxième étape, à partir du mois prochain entre du 13 au 20 une formation nationale sera organisée et qui va se pencher toujours sur ce qui va être fait aujourd’hui. Ce qui va être identifié aujourd’hui sera analysé au cours de la prochaine formation cette fois ci qui sera élargie au gouvernement.

A rappeler que cet atelier a été initié par le conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG) en collaboration avec le bureau régional de HCR basé à Dakar.

Louis Diallo pour focusguinee


[Retour]

Partager l'article