Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 23/08/2017 et il est => 00 h 37mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



Yekini et Bocandé, disparus mais pas oubliés le 15/05/2012 à 19h33
(FIFA.com) Mercredi 9 mai 2012
Le football africain est en deuil. En l’espace de quelques jours, le Nigérian Rasheed Yekini et le Sénégalais Jules Bocandé nous ont successivement quittés. Tous deux avaient écrit quelques-unes des plus belles pages de leurs sélections respectives et avaient marqué les clubs par lesquels ils étaient passés, tant par leur talent que par leur personnalité.
Yekini avait marqué le Continent Mère de son empreinte en devenant le premier Nigérian à décrocher le titre de Ballon d’Or africain en 1993. Attaquant de pointe de la génération dorée des Super Eagles aux côtés de Daniel Amokachi, Emmanuel Amunike et autres Jay-Jay Okocha, Yekini avait permis au Nigeria de remporter la CAN 1993 et de dérocher dans la foulée la première qualification du pays pour la Coupe du Monde de la FIFA. C’était pour l’édition 1994 aux Etats-Unis.
Là encore, Yekini a laissé une trace dans le tournoi en ouvrant le score lors de la large victoire (3:0) contre la Bulgarie. Le premier buteur nigérian de l’histoire du tournoi avait laissé éclater sa joie dans une image devenue célèbre, hurlant avec les bras et le visage dans les filets. Sunday Oliseh, qui fut son partenaire en sélection, ne tarissait pas d‘éloges sur la BBC : "Aujourd’hui je ne crois pas que nous ayons un buteur approchant même son talent. Pour ma génération, il a été ni plus ni moins celui grâce à qui nous avons tant gagné, grâce aux buts si importants qu’il a inscrit."
Originaire de Kaduna, où il a débuté sa carrière, il a ensuite porté le maillot de 11 clubs différents, dont le Vitoria Setubal au Portugal, l’Olympiakos Le Pirée en Grèce, ou l’Africa Sports en Côte d’Ivoire. Partout, Yekini a fait trembler les filets, tout comme en sélection. Ses 37 buts pour 58 capes en ont fait le meilleur buteur de l’histoire des Super Eagles.
Rasheed Yekini a été l'un des grands joueurs de la Coupe du Monde de la FIFA, USA 1994. Il y a marqué le tout premier but de son équipe dans l'épreuve reine, face à la Bulgarie. Ce but lui a assuré une place de légende dans les annales du football nigérian. Rasheed Yekini nous manquera profondément", a réagi le Président de la FIFA Joseph S. Blatter dans une lettre adressée à la Fédération du Nigeria, lorsqu’il a appris le décès de l’ancien buteur le 4 mai 2012 à l’âge de 48 ans, des suites d’une maladie.
Amabilité et disponibilité
A peine le temps de faire ses adieux à une légende que la grande famille du football a appris la disparition d’un autre de ses membres. Jules Bocandé s’est en effet éteint trois jours plus tard, le 7 mai 2012, des suites d’un accident cardio-vasculaire. L’ancien attaquant avait porté le maillot des Lions de la Teranga à 73 reprises pour 20 buts entre 1979 et 1993, mais avait aussi pris les rênes de l’équipe entre 1994 et 1995, menant notamment le Sénégal en quart de finale de la CAN 1994.
Meilleur buteur du championnat de France avec le FC Metz en 1986 (23 buts), il a laissé une trace indélébile dans le club grenat. "Jules était un garçon remarquable", se souvient Joël Müller, ancien entraîneur lorrain. "Il était d'une grande amabilité, disponibilité, il avait toujours le sourire. C'était un des grands joueurs que le FC Metz a connus aussi bien au niveau du talent que de la personnalité, du caractère. Il était très charmant et aimait bien la vie. Malheureusement elle l'a quitté très tôt." Les supporters messins, tout comme ceux du Paris saint-Germain, Nice et Lens se souviendront longtemps de son sens du but autant que de ses tresses caractéristiques. Bocandé avait débuté dans son pays au Casa Sport, et a également évolué en Belgique, où il a terminé sa carrière.
"International dans les années 1980 et 1990, Jules Bocandé compte indéniablement parmi les grandes figures du Sénégal", a pour sa part réagi le Président Blatter à l'annonce de la triste nouvelle. "Je me souviens du moment où il a été sacré meilleur buteur du championnat de France de première division avec Metz, lors de la saison 1985/86. Je sais que Bocandé a tout donné au football sénégalais par son talent et son engagement. Il laisse un grand vide derrière lui."
Disparus à quelques jours d’intervalle, Bocandé et Yekini avaient été adversaires lors d’une rencontre de Coupe d’Afrique des Nations de la CAF en 1992. Ce 12 janvier au Stade de l’Amitié de Dakar, Bocandé avait marqué, Yekini avait gagné.
[Retour]

Partager l'article