Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 18/08/2017 et il est => 16 h 19mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



Un plan quinquennal de développement pour la Guinée adopté par le CNT le 24/05/2012 à 16h20
Lu sur Guineenews.Le conseil national de transition a adopté hier mercredi en séance plénière deux lois importantes en présence du premier ministre Said Fofana. La première loi portait sur le plan quinquennal 2011- 2015 relative à une prévision d’investissement globale de 57 434 milliards de francs guinéens repartis sur une période de cinq. Ce plan quinquennal constitue la première séquence opérationnelle d’un cadre plus grand appelé Vision Prospective Guinée 2035.
Les conseillers présents ont également adopté la loi programme de la période 2012-2014. Cette loi stipule que le programme d’investissements publics arrête à une enveloppe globale de 20 655 milliards de francs toutes taxes comprises.
Les investissements publics sont annuellement repartis comme suit :
Pour l’année 2012, 4925 milliards de francs soit 23,84 pour cent ; pour 2013, 5 361 milliards de francs guinéens soit 25, 95 pour cent et le gros lot pour l’année 2014, 10 369 milliards soit 50, 21 pour cent.
Les secteurs des mines, industries, eau, énergie, hôtellerie et tourismes seront les mieux servis dans ce programme avec 36 pour cent de l’enveloppe globale soit 7 437 milliards de francs.
Le secteur des infrastructures suit avec 31, 33 pour cent de l’enveloppe globale soit 6 472 milliards de francs guinéens. Le secteur social s’en tire avec une enveloppe de 2 761 milliards soit 13, 37 pour cent. Le secteur de l’administration et autres auront une enveloppe de 2 265 milliards soit 10,97 pour cent. Le secteur développement aura 7, 83 pour cent soit 1617 milliards de francs guinéens tandis que les taxes seront 103 milliards soit 0,5 pour cent.
Toutefois, ce programme d’investissements publics est revu annuellement et constitue le volet investissements de la loi initiale de finances initiale, selon les termes de la loi adoptée.
[Retour]

Partager l'article