Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 18/08/2017 et il est => 16 h 22mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



La Guinée s’engage à lutter contre le blanchiment d’argent ! le 02/06/2012 à 15h02
Lu sur Guinee7.Le Groupe Intergouvernemental d’Action Contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) a organisé la 5ème édition de la journée porte ouverte dans un hôtel de la place. Avec pour thème : ‘‘Sensibilisation de la jeunesse sur le blanchiment d’argent’’.
La cérémonie d’ouverture a débuté par l’exécution des hymnes nationaux de la Guinée et de la CEDEAO. Prenant la parole, M. Talibé Diallo, correspondant national du GIABA a indiqué que cette journée arrive à point nommé. Pour Dr Diaw Elisabeth, directrice adjointe du GIABA, la Guinée a adopté la loi contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme et a procédé à la mise en place d’un correspondant national. Et de préciser : « Dans tous les Etats, tout doit être mis en œuvre pour combattre ces deux fléaux aux conséquences néfastes surtout pour les pays en voie de développement.» Mme Diaw révèle que sur le plan économique les fléaux cités haut constituent un risque réel pour la stabilité du système financier et annihilent tout effort entrepris pour développer l’économie d’un pays. Et de poursuivre : «Sur le plan politique, ces fléaux faussent le jeu démocratique et créent des pouvoirs aux mains sales, le règne de l’argent sale. Les auteurs de ces fléaux bien souvent prennent le contrôle de tout un pan de l’économie, achètent les hommes du pouvoir.»
Me Christian Sow, Ministre de la justice, garde des Sceaux dans son discours d’ouverture a salué la tenue de cette journée porte ouverte et rassuré les responsables du GIABA de la disponibilité du gouvernement pour lutter contre ces deux fléaux. Il a indiqué par ailleurs avec fermeté : « Nous reviendrons au GIABA avec plus de force et de maturité » Mme Macaria Barai, responsable de la cellule communication et du plaidoyer du GIABA, est plus optimiste : « La Guinée est une référence. Elle va être un frein pour ce phénomène !» A cette cérémonie, on pouvait noter la présence entre autres de Dr Diaw Ndéye Elisabeth, directrice générale adjointe du GIABA en Afrique de l’Ouest, du ministre de la Justice Garde des sceaux, Me Cristian Sow, des représentants d’établissements scolaires et universitaires.
[Retour]

Partager l'article