Home Actualités Conakry : la 2e journée ville morte s’est soldée par la mort...

Conakry : la 2e journée ville morte s’est soldée par la mort d’un jeune, ce mardi 16 octobre à koloma !

40
0
SHARE

GUINEE/Selon le site #GuineeMatin, Un jeune tué à Koloma : « il a été victime d’un tir à balle réelle »
Elhadj Ibrahima Baldé, âgé de 22 ans et originaire de la préfecture de Dalaba a été tué par balle dans la matinée de ce mardi, 16 octobre 2018, à Koloma marché, dans la commune de Ratoma, a appris un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu dans la famille du défunt.

Selon les témoignages recueillis sur place, Ibrahima Baldé, un jeune collégien qui faisait la 9ème année, a été victime d’un tir à balle réelle d’un agent de la sécurité près de la mosquée marquage, à Koloma-marché.

A rappeler que nous sommes à la deuxième journée ville morte organisée par l’opposition républicaine, qui a également programmé une marche après demain, jeudi, sur l’autoroute Fidèle Castro pour protester contre la violation des accords politiques par le pouvoir. Avec une gâchette facile, les agents de la sécurité sont souvent accusés de tuer à balle réelle des manifestants à main nue sans aucune inquiétude puisque l’impunité leur est garantie. En tout cas, ce matin, ce sont des agents de la BAC 4 (brigade anti criminalité numéro quatre) qui sont accusés.

Nous y reviendrons !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here